L'expertise, qu'elle soit amiable ou judiciaire, peut être contestée, critiquée, amendée.

 

Pour cela, votre avocat, rompu à la pratique du dommage corporel, saura exposer les observations utiles, pièces médicales à l'appui, servant la défense de tel poste de préjudice, telle appréciation, telle cotation médico-légale.

 

Une fois le rapport établi, celui-ci peut encore être contesté: demande de contre-expertise, demande d'arbitrage, expertise privée,...Demandes qui peuvent encore être formulées après présentation de l'offre indemnitaire par l'assureur (et avant sa signature) (*), si vous observez que celle-ci ne répond pas à vos préjudices, est insuffisante, voire indécente.

 

Grâce à l'assistance d'un Cabinet expert en dommage corporel, entouré de techniciens, l'approche victime est transversale, favorisant ainsi la prise en compte de ses entiers préjudices (personnels, professionnels, situationnels).